By continuing to use the site you agree to our privacy and cookie policy.

I agree

Les 24 Heures du Mans à la fine pointe de la technologie

La course automobile est un sport en constante évolution. Au cours de la dernière décennie seulement, elle a mis au point des technologies de pointe qui ont ouvert la voie à des innovations dans de nombreuses industries. L’Automobile Club de l’Ouest (ACO), fondé en 1906, a organisé le tout premier Grand Prix. Le club est non seulement la plus grande organisation de course automobile en France, mais il est aussi à l’origine de la course d’endurance la plus réputée au monde : les 24 Heures du Mans, qui ont lieu chaque année depuis 1923 (sauf pendant la Seconde Guerre mondiale).

Qu’est-ce que les 24 heures du Mans ?

Les 24 Heures du Mans est la plus ancienne course automobile d’endurance active au monde et l’un des événements automobiles les plus prestigieux, si ce n’est le plus prestigieux. Organisée en juin de chaque année sur le Circuit des 24 Heures du Mans, la course a pour but de rouler pendant 24 heures en équilibrant la vitesse et la capacité à terminer la course sans aucune panne mécanique. Elle accueille 60 concurrents et quatre catégories différentes. Toutes les voitures roulent en même temps. Néanmoins, il y a un grand vainqueur et un vainqueur dans chaque catégorie. Au lieu de tester qui possède les voitures de course les plus rapides, ce sport automobile rend hommage à la capacité de construire des véhicules fiables. Pour terminer la course avec succès, et surtout pour la gagner, les voitures doivent combiner une aérodynamique exceptionnelle, une stabilité à haute vitesse, des pièces fiables et un pilote automobile exceptionnel.

Le Circuit des 24 Heures du Mans

La Triple Couronne

Faisant partie du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, les 24 Heures du Mans font non seulement partie de la Triple Couronne de l’Endurance, avec les 24 Heures Daytona et les 12 Heures de Sebring, mais aussi de la Triple Couronne des courses automobiles, avec l’Indianapolis 500 et le Grand Prix de Monaco. La Triple Couronne du sport automobile réunit de manière remarquable trois types de  courses automobiles : Formule 1, IndyCar et automobile sportive. Gagner la Triple Couronne du sport automobile représente la réussite d’un accomplissement de carrière pour un coureur automobile. Un seul pilote automobile a remporté avec succès les trois étapes et réclamé la couronne : Graham Hill en 1972.

L’objectif ? Innover le sport automobile

Parce que la course automobile est très compétitive, la mission d’ACO est de s’assurer que toutes les voitures sont conformes aux réglementations afin que chacune puisse participer de façon équitable. ACO commence toujours un évènement de course en effectuant une période de vérifications techniques qui, lors de ce processus, permet de contrôler que les véhicules concurrents respectent les règlements techniques pertinents. De 30 à 35 voitures sont habituellement évaluées en une journée, ce qui donne environ 10 minutes par voiture. Le processus traditionnel consistait à effectuer des inspections avec des lasers à point unique. Tout a été fait manuellement et les mesures peuvent varier en fonction de l’opérateur.

Comme tous les concurrents améliorent leurs processus et sont de plus en plus innovateurs, ACO voulait améliorer son niveau de contrôle de la qualité. Son objectif était de changer ses façons de faire et d’introduire une nouvelle plateforme de mesure afin d’avoir le meilleur système de vérifications techniques à la fine pointe de la technologie. ACO voulait anticiper et avoir une longueur d’avance sur les technologies de pointe de ses concurrents. L’équipe d’ACO a évalué différentes solutions et technologies pour réaliser le projet. « Notre travail consiste à nous assurer que les voitures seront conformes à toutes les réglementations. Que la compétition se déroule de façon équitable. Que nous sommes capables de contrôler les voitures avec le système le plus précis possible », confirme Guillaume Bouttier, délégué technique d’ACO. « Nous avons comparé les différentes solutions qui nous ont été proposées et la solution la plus compétitive était absolument le système Creaform. » Le projet et les technologies de Creaform offraient plus de possibilités en termes de contrôle et l’occasion d’en faire plus et d’approfondir les détails avec les processus de mesure. Creaform a également offert un large éventail de possibilités en matière de contrôle de la qualité. Non seulement l’équipe a pu évaluer toutes les voitures selon le temps requis, mais elle a également pu s’assurer d’une meilleure exactitude et d’un appareil portatif facile à utiliser, points clés pour la décision d’ACO.

Un système 3D conçu pour la compétition automobile.

La solution 3D de Creaform comprend le scanner 3D MetraSCAN 750™, un module d’extension personnalisé pour les vérifications techniques intégré au logiciel d’inspection PolyWorks® et une plateforme sur mesure. La vitesse étant l’un des éléments cruciaux, avec ses 7 croix laser, le MetraSCAN 3D™ était l’appareil idéal. Ce puissant scanner 3D possède une cadence de mesure élevée (environ 480 000 mesures précises par seconde) et une grande zone de numérisation, pour une vitesse de numérisation inégalée. Il a donné à l’équipe de projet la capacité d’atteindre son objectif, 10 minutes par voiture.

CLick here

MetraSCAN 3D en action

Associée au capteur optique C-Track™, qui permet le référencement dynamique, l’alignement automatique et la surveillance continue des paramètres de pièces, la solution donne à l’équipe ACO la possibilité de travailler sur l’ensemble du circuit et même dans les installations de l’entreprise car le système est insensible aux instabilités et collecte toujours des mesures précises dans des environnements d’atelier où les vibrations sont fréquentes et les pièces sont fréquemment déplacées.

C-Track positionné sur la structure

Comme toutes les voitures de course ont des formes et des matériaux différents, le MetraSCAN 3D offre à l’équipe la possibilité de numériser toutes les voitures, que la surface soit noire, multicolore ou brillante. « Vous avez des prototypes, vous avez des voitures GT, les formes sont différentes, les couleurs sont différentes et nous apprécions vraiment que le système 3D de Creaform soit capable de lire n’importe quoi », reconnaît M. Bouttier.

Un processus novateur de vérifications techniques pour les courses d’endurance

En partenariat avec l’équipe d’intégration technologique de Creaform et Creaform ingénierie, ACO a créé une plateforme et un logiciel d’application sur mesure pour mener à bien les objectifs de son projet. La plateforme est conçue pour permettre des vérifications techniques semi-automatiques des voitures en un minimum de temps.

La solution complète sur mesure exige que les outils mesurent le poids du véhicule, le plan de référence (mesure de l’espace libre sous le véhicule) et les dimensions du véhicule. La plateforme comprend des balances, fournies par Captels, pour peser automatiquement les voitures et quatre lasers, d’Ametek Solartron Metrology, pour mesurer le plan de référence. Elle est également combinée avec une structure métallique pour faciliter le déplacement du C-Track en le faisant simplement glisser avec une poignée dans la position désirée.

La plateforme est reliée à un logiciel d’application personnalisé et unique de PolyWorks® qui comprend une barre d’outils et une interface spécifique ainsi qu’un guide personnalisé indiquant la marche à suivre. Ce guide facilite le processus de mesure et aide les opérateurs à accomplir facilement leurs tâches. Chaque voiture est inspectée à l’aide du guide personnalisé créé spécialement pour chacun des deux types de voitures : GT et Prototypes. Le processus de vérifications techniques est déterminé en pré-sélectionnant le profil de voiture du prochain concurrent qui sera montée sur la plateforme d’inspection. Cette voiture spécifique est ensuite amenée. Tout d’abord, les opérateurs pèsent la voiture automatiquement avec les balances Captels, puis ils mesurent les plans de référence avec les lasers Solartron.

Auto de type GT vs Prototype

Une fois ces étapes terminées, l’opérateur place les artefacts de positionnement avec les cibles sur le véhicule, ce qui permet le suivi dynamique du véhicule. Le logiciel guide les opérateurs en plaçant manuellement le C-Track à la bonne position pour scanner la section de la voiture qui doit être inspectée. Il existe 7 positions différentes où le C-Track doit se trouver afin que les numérisations puissent être effectués Chaque fois qu’une zone spécifique doit être numérisée, l’application indique à l’opérateur où le système C-Track doit se trouver. Les cibles des artefacts de positionnement sont détectées automatiquement et les sections spécifiques sont inspectées par l’opérateur. « Nous pouvons contrôler toutes les pièces de la voiture et surtout nous pouvons la comparer au fichier CAO, ce qui est vraiment nouveau pour nous. Mais aussi, il nous offre la possibilité de numériser l’ensemble de la voiture. Notre but ultime est de nous assurer que les surfaces sont conformes aux formulaires d’homologation et aux règlementations », déclare M. Bouttier. À la fin de la séquence, les données sont automatiquement extraites pour chaque élément et un rapport automatique et en bonne et due forme est généré et peut être imprimé immédiatement afin de donner une rétroaction instantanée aux concurrents.

Rapport de scrutineering

La solution Creaform 3D créée sur mesure pour ACO peut également être facilement expédiée aux quatre coins du monde afin d’assurer toutes les courses du FIA World Endurance Championship.

Zones inspectés

Creaform a aidé ACO à doter son équipe de bons outils afin qu’ils inspectent les voitures des concurrents l’esprit tranquille, qu’ils s’assurent que tous les véhicules respectent les réglementations et que chaque course soit totalement équitable. Grâce à Creaform, ACO est dans la course !

Vous voulez en savoir davantage sur l’inspection avec la numérisation 3D? Plus d’informations

 

ARTICLE ÉCRIT PAR Creaform

Share
COMMENTAIRES CONCERNANT L'ARTICLE