En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez notre politique de politique de confidentialité et de cookies.

OK

Solutions en contrôle de la qualité automatisé pour la complexité des pièces et la diversité des finitions

AQC Solutions for Part Complexity and Finish Variety

Un facteur important souvent oublié, mais qui peut avoir un impact significatif sur le temps de mesure, est la sensibilité des finitions de surface pour les scanners 3D. En matière de solution d’inspection automatisée, le temps de cycle est toujours un paramètre clé dans le choix d’une nouvelle technologie. Cependant, pour calculer correctement le véritable temps de cycle d’un procédé, il ne suffit pas de connaître la cadence de mesure des scanners 3D.

Pour les opérateurs dans l’atelier, le paramètre le plus impactant sur leurs performances est l’association de la cadence de mesure avec la zone de numérisation. L’étude de ces deux paramètres en même temps permet d’apporter aux utilisateurs une expérience de numérisation 3D réaliste. Une fois que vous savez précisément combien de temps prend la numérisation d’un mètre carré, il est plus facile de rapporter cette efficacité à plusieurs types et familles de pièces.

Quels sont vos défis principaux

au sein de votre processus de contrôle de la qualité automatisé ?

Vitesse,
Mains d’œuvre,
Complexité

Essayez l’expérience interactive

Cependant, pour calculer le véritable temps de cycle pour une opération complète, il est essentiel de mesurer le temps requis pour préparer la pièce et la laver après les mesures. De fait, savoir s’il est nécessaire de peindre une pièce ou si elle nécessite de la poudre pour couvrir la finition de surface est un facteur essentiel pour déterminer quelle technologie de métrologie 3D choisir, puisque ces opérations demanderont des ressources humaines supplémentaires.

Par exemple, les scanners de zone ou à lumière structurée 3D sont extrêmement sensibles à la finition de la surface. La performance volumétrique est souvent directement touchée lors de la numérisation de matériaux noirs, blancs ou brillants. Pour éviter un tel impact sur les performances du scanner, il est souvent nécessaire de préparer la pièce avant de la numériser. Avec une telle préparation, il est important de se rappeler que le nettoyage de la pièce est également nécessaire, les deux opérations manuelles devront être comprises dans le temps de cycle de la production. Lorsque le rythme de production ne peut plus être tenu, il devient intéressant de choisir une meilleure technologie.

De nos jours, les meilleurs scanners 3D au monde peuvent gérer différents matériaux et finitions de surface, sans avoir à appliquer de la poudre ou de la peinture avant de lancer la numérisation. Cela permet non seulement de fournir la meilleure expérience de numérisation 3D (points par seconde associés avec la zone de numérisation), mais il s’agit de la meilleure solution pour gérer différentes tailles de pièce, formes et finitions de surface.

ARTICLE ÉCRIT PAR Creaform

Share
COMMENTAIRES CONCERNANT L'ARTICLE