Modélisation 3d pour inspections par sonde ultrasons multiéléments dans l’aérospatiale

Pour assurer la sécurité des passagers et un entretien adéquat de l’équipement, des inspections des dommages de surface des pièces aéronautiques et de la structure doivent être effectuées. Les constructeurs d’avion et les compagnies aériennes doivent inspecter en continu les composants aéronautiques complexes, comme les turbines d’avion, les compartiments moteurs, les nacelles et les cockpits, qui font tous partie d’un ensemble très délicat ne pouvant être désassemblé pour l’inspection.

L’inspection et l’imagerie par sonde ultrasons multiéléments est une méthode avancée de contrôle par ultrasons (UT) utilisée dans les inspections de CND. La simulation des lois focales par sonde ultrasons multiéléments est un procédé utilisé pour prédire les résultats d’inspection et optimiser les configurations de sondes et de cales. L’inspection de composantes à géométrie complexe au moyen d’une matrice 2D peut s'avérer difficile. À défaut d’une meilleure solution, le modèle 3D provient souvent d’un fichier CAO ou de la construction d’un modèle théorique. Cependant, la forme véritable du composant s’éloigne souvent beaucoup des modèles théoriques idéaux, ce qui influe sur la qualité du fichier de numérisation ultrasonore et sur la probabilité de détection.

Pour les pièces aérospatiales qui présentent souvent des géométries complexes, la modélisation 3D d’une pièce combinée à une inspection par sonde ultrasons multiéléments peut être utilisée pour obtenir une représentation très précise des dommages. Les données de numérisation 3D acquises grâce à l’équipement CND de Creaform fournissent aux équipes de maintenance aéronautique les informations de positionnement et les dimensions requises par le contrôle par ultrasons multiéléments. Ces données sont essentielles pour déterminer les bons plans d’entretien, de réparation et de révision (MRO).