En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

OK

L’ENVSN et Creaform voguent vers Rio 2016!

L’ENVSN et Creaform voguent vers Rio 2016!

Depuis plus de 10 ans, Creaform offre des services d’ingénierie 3D dans le monde entier et a acquis une solide expérience en inspection, en numérisation 3D, en rétroingénierie, en ingénierie mécanique, en conception et en analyse par élément finis (FEA). Les projets clé en main sont exécutés directement sur place ou dans les laboratoires de Creaform.

Récemment, l’École Nationale de Voile et des Sports nautiques (ENVSN), située à Saint-Pierre Quiberon, a fait appel aux ingénieurs des Services d’Ingénierie 3D de Creaform pour pouvoir réaliser une série de mesures. L’ENVSN était intervenue dans le cadre d’un projet de développement d’un mât pour la série olympique Finn dans la perspective des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Dans un premier temps, il s’agissait de faire un état des lieux de l’existant et pour ce faire, plusieurs mâts ont été sélectionnés, testés et mesurés. Des tests mécaniques furent réalisés pour connaître la déformation sous charge et des mesures de forme ont été également mises en place. Ces mesures de surface ont été réalisées avec le scanneur sur MMT optique MetraSCAN 3D et le système optique de mesure de coordonnées MaxSHOT 3D. À partir des données de surface enregistrées, les sections à différentes hauteurs ont été extraites puis comparées entre elles. L’ensemble de ces données géométriques et mécaniques permettent d’alimenter des logiciels de calcul de mécanique des fluides et de structures afin d’optimiser la forme du mât pour une gamme de vent fixée.

L’ENVSN et Creaform voguent vers Rio 2016!« Les mâts à mesurer étaient de fort allongement (près de 7 m de long pour une largeur de 3 à 10 cm), et la société Creaform nous a accompagnés pour réaliser cette série de mesures, explique monsieur Paul Iachkine, ingénieur de recherche à l’ENVSN. Pour respecter la précision voulue, le référencement des cibles de positionnement a été réalisé par photogrammétrie à l’aide du système optique de mesure de coordonnées MaxSHOT 3D. »
 

« Nous utilisons depuis la mi-année 2012 la MMT portable sans bras HandyPROBE pour la mesure d’entités géométriques. Au fur et à mesure, nous modernisons nos différents bancs de mesure en intégrant la HandyPROBE dans la mesure des déformées des pièces. Ce système est couplé avec le logiciel PolyWorks Inspector de Innovmetric. Pour les mesures de surface, nous avons acquis le scanneur sur MMT optique MetraSCAN 3D couplé lui aussi au logiciel PolyWorks. Ces deux outils sont complémentaires et peuvent être utilisés simultanément. Avant l’acquisition de la HandyPROBE, nous utilisions des technologies très rustiques tels que gabarits, jauge de profondeur, cales d’épaisseur et donc peu de points de mesure. C’était plus du contrôle de conformité que de la mesure réelle. »

Les applications des systèmes de mesure de Creaform au sein de l’ENVSN sont diverses :

  • Mesures des formes de coque ou de flotteur (voile, surf cerf-volant (kite surfing), surf, kayak, aviron…), mais aussi des appendices (dérives, ailerons, safran) ou du gréement (mât, tangon, bôme…). Création et alimentation d’une base de données sur ces différents matériels.
  • Contrôle de symétrie sur les coques et flotteurs (voile, surf cerf-volant (kite surfing), surf, kayak, aviron, etc.). Contrôle de distance entre des points de référence. Contrôle des sections ou des profils.
  • Utilisation de ce procédé de mesure pour automatiser nos bancs de tests mécaniques actuels (mâts, dérive, voiles).

Dans le sport de haut niveau, et notamment dans les sports nautiques, la bonne connaissance de son matériel est importante pour réaliser des performances. L’ENVSN utilise des tests mécaniques depuis plusieurs années pour caractériser le matériel, mais il manquait un système de mesure précis et fiable de la géométrie des différents éléments constituant un bateau de compétition. L’École recherchait un procédé simple à mettre en œuvre et à étalonner, transportable, pouvant être utilisé dans un environnement de type « hangar » et permettant un déplacement de la pièce à mesurer sans recalage du système (référencement dynamique).

« L’acquisition du MetraSCAN 3D constitue un investissement important pour l’établissement, mais représente également un saut technologique qui nous ouvre de nouvelles perspectives notamment autour de la numérisation 3D. Aujourd’hui, notre principal « client » est l’équipe de France de voile olympique, mais notre objectif est d’attirer les autres fédérations nautiques grâce à cette technologie et faire en sorte que l’ENVSN devienne dans les années à venir un passage obligé dans la préparation olympique pour les différentes fédérations nautiques », explique monsieur Iachkine.

Il poursuit ainsi : « Un des points forts de la société Creaform est la double activité : fourniture de solutions de métrologie et réalisation de prestations d’ingénierie 3D. Cela permet de réaliser un investissement en matériel bien ciblé pour les applications les plus courantes et de faire appel à des prestations ou de la location de matériel pour des applications plus particulières tout en gardant les mêmes outils. La grande variété des projets dans lesquels interviennent les ingénieurs de Creaform leur permet de proposer des solutions techniques pertinentes à nos problèmes particuliers de mesure. »

À propos de l’ENVSN

L’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) est un acteur historique et privilégié du développement du nautisme dans sa dimension sportive, de formation et de loisir.

Créé en 1965 à l’initiative de Maurice Herzog, alors Haut-commissaire à la Jeunesse et aux Sports, l’établissement est devenu opérationnel en 1970. Sa mission était alors de former les cadres Jeunesse et Sports, les animateurs des bases de voile et d’accueillir les équipes de France de voile légère.

La création des brevets d’Etat de moniteur de voile et l’évolution des métiers de l’animation ont donné à l’ENV une place importante dans la réflexion sur l’enseignement et l’expérimentation pédagogique tout en investissant le champ de la formation des éducateurs sportifs. Progressivement, l’École a positionné ses missions autour de l’expertise et du développement dans les domaines du haut niveau, de la recherche, de la formation et de l’innovation.

C’est en juillet 2007, dans le cadre du Code du Sport, que son champ de compétence a été élargi pour l’instituer en École Nationale de Voile et des Sports Nautiques  afin d’accompagner les professionnels dans leur volonté de s’adapter à l’évolution des pratiques nautiques dans leur environnement sportif, éducatif et touristique.

L’ambition de l’ENVSN est d’être aujourd’hui un des partenaires permanents du nautisme.