En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

OK

Creaform développe son offre de solutions CND pour le secteur du pétrole et du gaz Avec le scanner Go!SCAN 3D à lumière blanche

Go!SCAN 3D has been added to the company’s NDT lineup

8 juillet 2020

La technologie de numérisation 3D idéale pour des évaluations simples et rapides d’intégrité des pipelines

Creaform, le leader mondial en solutions de mesure 3D portables et automatisées, annonce aujourd’hui l’ajout du Go!SCAN 3D au sein de sa gamme de technologies de contrôle non destructif (CND) pour le secteur du pétrole et du gaz.

« Le scanner Go!SCAN 3D à lumière blanche requiert moins de temps de préparation. Les techniciens peuvent ainsi effectuer les inspections d’un pipeline plus rapidement et réduire le temps passé à effectuer les mesures. Il s’agit de l’outil d’inspection de surface idéal pour les entreprises de services qui souhaitent prendre des mesures plus rapidement et à un coût moindre.  Le Go!SCAN 3D complète parfaitement l’offre de solutions CND de Creaform, qui comprend le scanner portable HandySCAN 3D réputé. Le HandySCAN 3D reste la solution de choix pour les équipes chargées de l’intégrité CND qui recherchent une résolution élevée, une exactitude optimale ou la numérisation 3D pour de larges surfaces », affirme Jérôme-Alexandre Lavoie, chef de produit chez Creaform. « Les deux scanners représentent des solutions viables pour les équipes d’inspection des pipelines, mais fournissent des avantages différents. Par rapport aux méthodes traditionnelles, telles que la jauge de profondeur, nos scanners 3D fournissent des capacités sans équivalent en matière d’exactitude, de reproductibilité et de création de rapports sur site ». Le Go!SCAN 3D offre les mêmes performances que la génération précédente du HandySCAN 3D, mais permet un déploiement sur le terrain plus rapide.

De plus, Creaform a publié une nouvelle version de son logiciel CND, Pipecheck 6.0. Pipecheck 6.0 inclut un module additionnel pour l’analyse des plis. Ce module permettra aux techniciens d’identifier et d’évaluer les plis sur les pipelines, qui peuvent avec une grande influence à long terme sur l’intégrité des tuyaux et entraîner des coûts de maintenance supplémentaires.

« Les entreprises de services de CND et d’END, ainsi que les propriétaires de pipelines, peuvent maintenant bénéficier d’un module qui, utilisé avec un scanner 3D, permet d’améliorer la fiabilité de l’évaluation des plis sur les pipelines », ajoute Jérôme-Alexandre Lavoie. « Il est possible de capturer plus rapidement des données de qualité concernant les plis, ce qui permet aux équipes d’ingénierie de prendre de meilleures décisions. Le module d’analyse des plis permettra d’économiser sur les coûts de maintenance surévalués, ainsi que d’améliorer l’efficacité des maintenances et des réparations préventives ».

 

À propos de Creaform

Spécialisé dans les services d’ingénierie, Creaform développe, fabrique et met sur le marché des technologies de mesure 3D portables et automatisées. L’entreprise propose des solutions innovantes pour les applications telles que la numérisation 3D, la rétro-ingénierie, le contrôle qualité, les essais non destructifs, le développement de produit et la simulation numérique (AÉF/DFN). Ses produits et services répondent au besoin d’un grand nombre d’industries, y compris l’automobile, l’aérospatiale, les produits de consommation, les industries lourdes, le médical, la fabrication, le pétrole et le gaz, la production d’électricité ainsi que la recherche et l’éducation.

Avec son siège social et ses activités de fabrication à Lévis (Québec), Creaform gère des centres d’innovation à Lévis et à Grenoble (France) et possède des activités de vente directe au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Brésil, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Chine, au Japon, en Corée, en Thaïlande et à Singapour. Creaform fait partie d’AMETEK Ultra Precision Technologies, une branche d’AMETEK Inc., un des principaux fabricants mondiaux d’instruments électroniques et d’appareils électromécaniques, avec un chiffre d'affaires annuel de 5 milliards de dollars.