En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez notre politique de politique de confidentialité et de cookies.

OK

ALÉRION SUPERMILEAGE RÉCIDIVE !

Félicitations à l’équipe Alérion Supermileage qui a récemment remporté la deuxième place du prestigieux défi Shell Eco-Marathon de Détroit ! Un nouveau grand succès pour les étudiants en ingénierie de l’Université Laval, à Québec, dont nous avons déjà présenté le parcours.

Cette course fut sans aucun doute remplie d’émotions pour l’équipe Alérion Supermileage, qui s’est maintenue en tête tout au long de la compétition, pour finalement céder sa place à l’équipe de l’Université de Toronto lors du dernier tour, pour un dixième de millilitre de carburant !

Il est intéressant de noter qu’il s’agit de deux équipes canadiennes (les mêmes que l’an passé, mais avec un résultat inversé) qui concouraient pour la pole position sur un circuit dans la ville de Détroit, la ville mythique de l’industrie automobile aux États-Unis ! Au total, 113 équipes venues de 5 pays d’Amérique ont participé à ce défi en matière d’ingénierie, impliquant des véhicules monoplaces dont la consommation en carburant est la plus faible possible. Pour le défi Eco-Marathon, Alérion a réussi à parcourir 1 431 km avec un seul litre de carburant.

Le scanner laser HandySCAN 3D a fait partie de l’aventure

Creaform a choisi l’équipe de l’Université Laval pour une deuxième année consécutive, dans le cadre de son programme de commandite de projets d’étudiants. Les candidats ne sont pas limités à une seule année ; les équipes qui représentent des contributeurs actifs, comme Alérion Supermileage, ont de bonnes chances d’être sélectionnées à nouveau.
L’équipe a fait bon usage du scanner 3D portable HandySCAN 3D prêté tout au long de l’année, en l’utilisant pour numériser et procéder à une rétro-ingénierie de la base moteur, du cylindre, du piston et du capot de base du véhicule. Julien St-Hilaire, membre de l’équipe Moteur Alérion Supermileage, a déclaré que l’équipe était « réellement satisfaite des résultats » obtenus avec le scanner.
Les modèles réalisés ont ensuite été utilisés pour effectuer des simulations de mouvement cinématique. De nouvelles techniques d’alignement ont également été testées avec le scanner HandySCAN 3D, dans l’espoir de se défaire du bras de mesure de l’université !
The engine base 3D model

Le modèle 3D de base moteur

Bonne chance à l’équipe, qui participera à la course SAE Supermileage dans le Michigan en juin. Les étudiants en ingénierie de l’Université Laval sont plutôt confiants quant à leurs chances de réussite, notamment grâce à leur nouveau code moteur et à l’efficacité des roues en carbone sans chambre !

L’équipe 2014-2015

ARTICLE ÉCRIT PAR Creaform

Share
COMMENTAIRES CONCERNANT L'ARTICLE