En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez notre politique de politique de confidentialité et de cookies.

OK

Pourquoi les scanners 3D industriels sont intéressants pour les projets d’impression 3D dans le processus de développement de produit

Alors que l’impression 3D se perfectionne de plus en plus, les ingénieurs et les concepteurs reposent toujours plus sur la technologie pour alléger leurs processus de développement de produits, pour itérer rapidement de nouvelles conceptions, tester des prototypes, optimiser les conceptions et plus encore.

Plus particulièrement, les scanners 3D associés aux imprimantes 3D offrent la solution clé en main idéale pour les fabricants et des entreprises de services d’ingénierie, pour leur permettre d’effectuer efficacement et rapidement des projets de développement de produits et d’autres applications industrielles. En générant des modèles à partir d’objets existants, les entreprises peuvent profiter du potentiel énorme de l’association d’un scanner 3D avec une imprimante 3D pour repenser les conceptions, créer de nouvelles pièces pour remplacer des composants existants, ou même fabriquer des pièces de rechange, au plus proche des utilisateurs finaux.

Plusieurs scanners 3D peu coûteux sont disponibles sur le marché. Mais il convient de garder à l’esprit que l’utilisation de ces produits d’entrée de gamme pour les prototypes ou les pièces imprimés en 3D entraîne de nombreux inconvénients, par rapport aux scanners 3D industriels. Il est important de comprendre les différences entre les modèles avant d’acquérir un scanner 3D pour une application ou un projet industriel.

Comment bien choisir son scanner 3D?

Premièrement, la durée totale d’un projet de numérisation 3D, y compris la préparation, la numérisation et les opérations de post-numérisation, peut varier d’un scanner à un autre. Les scanners 3D industriels requièrent généralement moins de temps et des préparations plus simples. De plus, les scanners 3D industriels profitent de vitesses supérieures de capture et d’acquisition des données. Par exemple, le Go!SCAN 3D peut capturer jusqu’à 1 500 000 mesures par seconde.

Une telle efficacité peut être cruciale lorsque les temps de cycle sont courts ou qu’il est nécessaire d’imprimer des pièces rapidement. De plus, le manque de capacité des scanners 3D d’entrée de gamme pour la numérisation de certaines surfaces ou certains détails peut entraîner des temps de post-numérisation six fois plus longs par rapport aux scanners 3D industriels, tels que les scanners 3D industriels de Creaform. Cela peut affecter l’efficacité et les échéances d’une équipe.

Un autre facteur important lors de l’achat d’un scanner 3D ? Le niveau d’exactitude requis. Pour les applications essentielles, y compris la fabrication de nouveaux produits et le contrôle de la qualité, pour lesquels un écart de 0,05 mm peut faire une grande différence, les entreprises ne peuvent pas se reposer sur des scanners 3D d’entrée de gamme pour fournir des résultats très précis. Une solution en vue ? Le scanner portable HandySCAN 3D est doté d’une exactitude jusqu’à 0,050 mm (0,0020 po). Les scanners 3D d’entrée de gamme ne peuvent pas en dire autant ! Pour les applications d’impression 3D, l’exactitude permet également d’obtenir des modèles de numérisation plus réalistes et un bruit de surface moindre. Avec les scanners d’entrée de gamme, le bruit de surface peut entraîner des surfaces grossières, des détails imprécis ou peu visibles.

La résolution du maillage 3D est tout aussi importante. Des fichiers STL de faible résolution sont la dernière chose que veulent les ingénieurs et les concepteurs travaillant sur des projets complexes. Obtenir un fichier de résolution supérieure dépend entièrement de la capacité du scanner à détecter de petits détails, mais cela est également lié à l’exactitude de l’équipement. Les scanners peu coûteux sont généralement incapables de détecter les petits détails et créent souvent des données mal positionnées ou mal alignées, ce qui donne une impression inégale et pixélisée. Le scanner 3D industriel Go!SCAN fournit une résolution jusqu’à 0,100 mm (0,0039 po), tandis que la résolution des scanners d’entrée de gamme peut être inférieure d’un facteur x10.

La polyvalence de votre scanner 3D est une autre caractéristique à prendre en compte. Les scanners 3D performants peuvent numériser une grande variété de pièces, peu importe leurs matériaux, formes, couleurs ou tailles. Certains scanners 3D peu coûteux sont tout simplement incapables de capturer des données sur des matériaux tels que des pièces usinées et sur les surfaces de couleur sombre. Cela signifie que, à moins de posséder un scanner 3D pour chaque application simple spécifique, vos capacités de numérisation 3D seront limitées.

Contrairement aux scanners peu coûteux, les scanners 3D de classe métrologique sont souvent dotés d’un logiciel facile à utiliser pour faciliter la finalisation des données de numérisation 3D, afin de les envoyer directement vers une imprimante 3D. Un logiciel de numérisation vers CAO, tel que VXmodel, permet aux utilisateurs de modifier les maillages, de garantir des alignements optimaux, de générer des surfaces NURBS pur caractériser les surfaces à formes libres, et bien plus encore. Avec autant de fonctionnalités, les ingénieurs et les concepteurs peuvent être assurés d’obtenir des modèles imprimés de qualité supérieure pour leurs projets, quels que soient les fichiers CAO qu’ils envoient vers leurs imprimantes 3D.

Déterminer vos critères est la clé

En résumé, pour utiliser votre imprimante 3D, il faut choisir un scanner 3D adapté aux applications industrielles sur lesquelles vous travaillez. Les scanners 3D d’entrée de gamme sont parfaits pour les applications simples, non industrielles et pour les passionnés. Cependant, les ingénieurs et les concepteurs qui travaillent sur des applications industrielles et doivent imprimer des modèles 3D et des pièces, ont besoin des niveaux d’exactitude, de résolution et les fonctionnalités logicielles offertes par les scanners 3D industriels. Bien qu’il soit nécessaire de prévoir un investissement initial plus conséquent, les performances obtenues et le retour sur investissement sont indéniables.

ARTICLE ÉCRIT PAR Creaform

Share
COMMENTAIRES CONCERNANT L'ARTICLE